téléchargement

En ce debut de vacances je vous parle litterature avec l'Attrape coeurs de Salinger , c'est l'histoire d'Holden un ado qui vient de se faire virer de son college et qui va decider de quitter les lieux plus tot que pour prévu pour se lancer dans une virée solitaire dans New York . 

Ce qu'on remarque tout d'abord c'est que la maniere d'ecrire est peu commune , on va dire que le bouquin est ecrit dans un language parlé plus que courant ,avec tout les tics verbaux de ce jeune adolescent, et parfois meme des grossièretés . C'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas lu en anglais mais en français , la slang est parfois difficile à comprendre pour nous français . 

Ensuite on nous plonge dans le romain tres vite , Holden s'adresse directement à nous par l'emploi du "vous" et nous previens qu'il ne nous fera pas sa biographie , en fait il nous racontera seulement les trois jours qu'il passera dans New York avec des retours en arriere racontant les moments "clés" de sa vie  . 

Holden est un personnage compliqué , il semble etre dégouté par tout et tout le monde , il agit sans vraiment reflechir , d'ailleurs lui meme ne sait pas trop pourquoi il fait les choses . Mais ce qui est encore plus interessant dans l'histoire c'est que l'on voit Holden changer au fil du livre , il fuit son college apres s'etre fait tabassé par son collegue de chambre , Stradlater ,avec lequel il s'amusait quelque heures plus tot et ne retrouve pas la maison familiale , il va dans un motel un peu douteux pleins de gens bizarres . Petit à petit plus rien ne l'amusera , il ne fera plus l'idiot , il ne domira presque plus , ne mangera pas plus et ne semble plus craindre le danger , il veut partir vivre isolé du monde ,loin de l'absurdité du comportement des gens . 

La mort est un theme qui revient souvent , Holden parle tout le temps de son frere , Allie , qui est décédé lorqu'il etait plus jeune , d'une leucemie, et d'un de ses collegues de classe à qui il avait preté un pull over avant qui se defenestrer . La plupart du temps la mort est associée à quelque chose d'affreux , de terrifiant alors que pour Holden c'est une sorte de soulagement , je trouve qu'il a un rapport à la mort un peu étrange , remarquez son rapport à la vie l'est aussi .

 Personellement j'aurais tendance à dire que Holden plonge peu à peu dans une sorte de depression . On remarque deja dans le bouquin qu'il s'attache à ce qui lui reste de l'enfance , ses souvenirs et son frere décédé surtout , qui lui rappelle ce qu'il etait avant et la vie qu'il a eu . Il est aussi tres proche de sa soeur Phoebé , une petite fille de 10 ans , d'ailleurs lors d'un passage dans un musée il fait un peu l'éloge de ce qui ne change pas , ce qui reste constament tel quel autrement dit ce qui ne vieillit ou ne grandit pas , il dit qu'il aimerait aussi que sa soeur reste telle qu'elle l'est , une "petite crevette" .

Mais quel serait alors l'élèment declencheur de cette depression ? Je pense que c'est un peu le systeme de la goutte d'eau qui a fait debordé le vase , Holden n'a jamais fait le deuil de son frere , quand Phoebé lui demande de lui citer une chose ou personne qu'il aime il ne sait pas quoi repondre à part le nom de son frere qui n'est plus là aujourd'hui , cette derniere va alors lui faire remarquer qu'il est mort comme si elle chercher à lui faire ouvrir les yeux . En effet , apres le depart d'Allie , Holden ne semble plus avoir vecu de chose qui l'ont rendu vraiment heureux mais il ne semble pas en avoir prit conscience comme s'il avait refoulé l'etat dans lequel il se trouvait . Il deteste ses collegues et ses profs , il deteste sa ville mais il restait jusqu'a lors courtoit avec ses semblables puis il y a ce moment où son camarade de chambre à commencé à sortir avec une de ses connaissances , une jeune fille avec laquelle il a eu de bon moment , une fille bien dit il , qui a vecu des moments difficiles dans sa famille , tout comme lui et qui meritait mieux qu'un garçon comme Stadlater qui couche avec toutes les filles et qui ne les respectent meme pas . C'est là que tout bascule , Holden s'enerve contre son ami qui a touché au peu de bonheur qu'il a pu vivre et qui ose ne pas le respecter , son ami qui est plus fort que lui va alors le mettre au tapis et cela va etre une sorte de frustration pour notre anti hero qui va prendre ses affaires et fuguer .

A partir du moment ou Holden fugue il va commencer à couler tres rapidement , il cherche de la compagnie aupres de femmes qu'il dit etre stupides , aupres d'une prostitué dont il va se debarasser des son arrivé , triste lorsqu'il se demande comment elle a bien pu en arrivé là , son proxenete va lui voler de l'argent et lui tapper dessus , il ne mangera plus et dormira tres peu , il va se saouler , dormir dans une gare , chercher à recontacter des gens qu'il ne suporte pas et pourquoi ? Selon moi parce qu'il veut retisser un lien avec une époque où il etait heureux mais Holden s'y prend mal , il contacte les mauvaises personnes pourtant il sait qui il a vraiment envie d'appeler , cette fille Jane Gallagher , à qui il pense pendant toute l'histoire sans jamais l'appeler .

Bref , ce jeune perd le control de sa vie , et apres etre passé voir sa petite soeur qui semble etre la seule personne pour qui il a des sentiments il va voir son ancien prof M Antolini et j'ai trouvé ce passage interressant parce que ce prof alcoolique qui raconte un peu n'importe quoi et qui semble etre le seul a vraiment comprendre Holden me donne l'impression d'etre un Holden plus agé . Comme si le jeune homme etait en face de la personne qu'il sera dans quelques années , le discours un peu incomprehensible et fou de ce prof rappelle le discours tout aussi incomprehensible et fou d'Holden à la patinoire adressé à cette fille Sally Hayes avant qu'il ne devienne agressif avec elle .Le livre commence donc avec Holden chez l'un de ses prof qui lui dit esperer que celui ci ne realise pas qu'il est en chute libre trop tard et la fin du voyage d'Holden se fini avec ce jeune homme chez un autre de ses profs qui l'averti egalement . On peut donc se demander si cela est un coincidence ou si l'auteur ne veut pas nous montrer un vieux Holden et un Holden adulte avertissant le Holden d'aujourd'hui sur ce qui l'attend de maniere a ce qu'il ne fasse pas les memes erreurs qu'eux.

 On n'a donc une idée de ce que le jeune homme va devenir et on a donc un sentiment d'urgence , il faut que l'adolescent trouve un adulte qui pourrait l'aider , et sur le coup on pense à l'un de ses parents mais peut etre que son bien etre n'est pas entre les mains d'un adulte justement . On realise alors que meme si Holden semble detaché de tout et de tout le monde c'est peut etre parce qu'il est plus sensible au chose de la vie , des choses qui nous paraissent banales , auxquelles on ne reflechit pas et pourtant Holden lui y pense et ça le deprime . Comment cette prostitué à t elle fait pour en arriver là ? Pourquoi ce jeune garçon s'est suicidé ? A quel point un autre regrette de ne pas etre ecouté par ses camarades ? 

Cela me rapelle cette phrase que les gens plus agés disent toujours aux jeunes , " tu est trop jeune" , "tu ne connais rien de la vie" , "tu comprendras quand tu seras un adulte " et si etre jeune etait certe ne pas connaitre la vie et du coup y  apporter un regard neuf , un regard innocent qui par consequent peut etre plus facilement choqué par ce que les adultes ont l''habitude de voir et de banaliser . Et si c'etait le fait d'avoir ce regard " aveugle " du monde qui faisait peur à Holden et qui le pousse à s'accrocher à l'enfance . Parce que meme si ce livre parle de depression , de mort et de degout de la vie , il parle aussi de l'enfance , de son importance et nous pousse à nous remettre en question et à remettre en question le monde dans lequel on vit ,on ne s'interesse pas aux autres , on n'est plus innocent et peut etre aussi superficielle .

Attention : Ce qui se passe à la fin

Au final , ce qui va pousser Holden à ne pas quitter la ville c'est sa soeur qui a prevu de partir avec lui , il va violament refuser et cela va vexer la fillette . Pour ce faire pardonner il va alors proposer un tour de manege à cette petite fille et c'est à ce moment , en voyant la petite fille heureuse qu'il abandonnera son idée de fuite et se sentira heureux . Comme si cette derniere lui avait donné la preuve qu'au final il lui restait encore des possibilités de vivre de belles choses dans se monde qu'il voyait si noir . C'est finalement l'un des plus beau passage de ce livre , parce que Holden est en fait sensible aux belles choses et les belles chose  ne sont pas materielles mais sentimentales , elles sont offertes par les gens que l'on aime .

--------------------------------------------------- Fin de spoiler ------------------------------------------------------------

On peut également faire un lien entre Holden et Salinger , car l'auteur apres avoir ecrit son livre s'est isolé du monde comme le jeune homme voulait le faire . Le second point commun est que Salinger est un ecrivain il aimait la litterature et Holden tres regulierement fait l'eloge de cet art mais à tendance à denigrer le cinema et le theatre et on peut donc se demander si l'auteur par le biais de son personnage ne cherchait pas exprimer son degout envers des dicsiplines artistiques qu'il ne trouvait pas aussi "honnête " que la litterautrre .

Je ne peux que conseiller cette oeuvre car malgres un style d'ecriture qui peut sembler peu serieux , l'histoire elle est tres touchante .