success_starts_here1

Salut à tous ! Suite aux blocus universitaire qui ont eu liue ce semestre j´ai décidé de faire un petit sondage auprès d´étudiants issus de facultés et d´universités différente. La question était: Faut il réformer les universités ? Le sondage à eu lieu en mai alors que les blocus étaient encore très présent et qu´il y avait conflit entre pro et contre blocus. Ce soir je vais vous montrer les résultats de ce sondage et expliquer pourquoi chacunes de ces questions ont été posées. Le but n´est pas d´imposer mon point de vue, je suis pour une le fait de réformer les universités mais contre la loi vidal, a travers les résultats ( en pdf plus bas ) je voudrais montrer que l´université à certes besoin d´etre changé et qui mieux que les étudiants pourraient exprimer cela, cependant ce n´est pas parce que certains décident de bloquer les facultés qu´ils sont complètement fermé à la fermé à la reforme. Au final je pense que peut importe qu´un étudiant soit bloqueur ou contre ce blocus, chacun veut que l´université le problème avec la loi vidal serait donc les mesures de changement jugées injustes.

Les etudiants ayant participés au sondage viennent des universités suivantes : Aix Marrseille, Rennes , Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Grenoble et Bordeaux.

La question 1 et 2 a pour but de comprendre quelle image les étudiants de l´université avaient avant d´y entrer puis après. Les réponses sont assez differentes , certains avaient une vision positive d´autres négative et cette vision à plus ou moins changée une fois un pied mis à la fac. Vous pouvez voir dans le pdf en bas comment ces derniers l´explique. J´invite surtout les futurs lycéens à lire cela ,même s´il n´est pas sur a`100 % que votre expérience sera la même, il est quand même interessant de connaitre ce que les autres ont pu penser.

3. Aviez vous l´impression qu´il y avait assez de places dans vos salles de classes ?

60.5% oui

39.5 % non

4. Avez vous l´impression que l´infrastructure de votre université est adaptée aux nombres d´étudiants qu´elle accueille ? (cafeteria, endroit où déjeuner, place de parking pour automobiles et vélos)

58.1% non

41.9 % oui

5. Avez vous l´impression que votre université est insalubre ?

67.4 %non

32.6%oui

 

Ces trois questions ont pour but de connaitre l´environement dans lequel se trouvent les étudiants et savoir si les amphis sont vraiment surchargés. Je me suis basé sur mon vécu car j´ai remarqué qu´on était effectivement dans des classes surchargées en licence mais cela semble changer en master. Je n´ai malheureusement pas pensé à leur demander la formation à laquelle chacun des étudiants étaient inscrits mais je pense que les fillieres en langues, droit, psycho et médecine sont celles qui attirent beaucoup et qui par consquent se voit attribuer des salles de classes trop petites pour leur effectif. Mais j´ai pu voir des classes plus vide dans les formations avec moins d´etudiants.D´ou le fait que certains étudiants aient répondu avoir des salles de classes appropriés mais que l´infrastructure universitaire été inadaptée par le manque le place ou des files interminable à la cafeteriatt ou des soucis de parking.

Je pense que les universités manquent un peu de moyen, même si 32.6% d´etudiants quipensent que leur úniversité est insalubre represente un pourcentage important je pense que ces dernieres font le minimun, c est a dire réparer les installations electriques ou les infiltrations d´eau, s´assurer que les systeme de sécurités fonctionnent... J´ai vu les universités de Rennes et de Toulon qui ne sont pas toute neuves et voir très vieilles selon les batiments mais que l´on ne peut pas appeler insalubre dans la mesure où l´on pouvait y vivre. Au contraire l´université Schuman d´Aix Marseille I avant travaux (où j ai fait ma licence) était clairement insalubre dans le sens ou elle était dangeureuse par les infiltrations d eau au plafond et les fils electriques qui pendaient ou les toilettes condannées.

Donc nous avons beaucoup d´etudiants dans les universités par rapport à ce que l´infrastucture pourrait accueillir mais il ne faut pas compter ces derniers en fonction des formations qui compte plus ou moins d´etudiants mais en fonction des universités. Meme si on les repartissaient en nombre égale dans les formations l´infrastucture ( salles, cafet, parking...)resterait selon moi inadaptée.

6. Avez vous l´impression que votre université procède à un tri des étudiants (pendant la licence ou le master)de manière à réduire les effectifs ?

57.1% oui

23.8 % non

19% pas d avis

J´ai posé cette question parce que c´est selon moi une conséquence d´un trop grand effectif dans les universités. C est quelque chose que j ´ai remarqué en licence car on est beaucoup plus mais en master j´ai l´impression que c´est l´inverse car l´effectif est plus reduit qu ´en licence et on veut garder ses étudiants.  En fait c´est plutot logique, si les salles de classes sont trop pleines ou que la fac est trop pleine enseigner devient impossible et on cherche à réduire le nombre. Je ne dis pas que je suis pour car je ne le suis pas mais je comprends le démarche. Pourquoi je suis contre? Parce que je trouve que c´est ridicule de faire payer des étudiants pour un problème dont ils ne sont pas responsable. Et , qu´on les acceptent à la fac pour les trier en cours de formation ou qu ´on leur refuse directement l´entrée à la fac c´est un peu la même chose car des jeunes payent pour un système avec lequel ils n´ont rien à voir. L´ideal serait d´investir pour creer plus de places ou pour plus de prof mais a la question 7 : 7. Pensez vous que votre université dispose de suffisamment de moyens financiers pour vous offrir un bon cadre de formation ?, 65.1 % des étudiants ont répondu non.

La reponse à la question 7 releve un problème qui actuel en France, je pense qu´on investit dans beaucoup de choses mais moins dans l´education alros que c´est l´element le plus important dans la société. ´Le pays a tout interet à investir dans l´education et l enseignement supérieur car c´est ce qui offre aux citoyens un avenir autant que c´est ce qui offre au pays un avenir. Si notre pays ne mise pas sur l´education est ce que ca veut dire qu´il ne croit pas en son propre avenir ? 

Les question 8 et 9 ont relevé que le personel adminisratif et educatif n´etait pas toujours attentifs aux besoins des étudiants et ça serait, selon les étudiants ayant participé au sondage à cause d´un manque de temps ou d´un manque de volontés. Je ne vais pas commenter ce dernier mais pour le premier cela pourrait étre en lien avec l´effectif. J´ai personellement vu la difference entre les deux universités où j´ai étudier, certains gère mieux les gros effectifs dans le sens ou même s´ils prennent le temps de faire les choses ils restent disponibles, d autres prennent le temps sans l´etre. Biensure qu´il faudrait plus de secretaires et des profs comme evoqué plus haut mais je pense que la politique de l´université joue un gros role sur le travail qui est fournit par le personnel, et si on pose une organisation administrative par exemple,comme une  priorité les choses peuvent changer mais ne réglera cependant pas le problème.

10. Avez vous procéder à une réorientation pendant votre formation ? Si oui, pourquoi ?

On nous a beaucoup parlé des reorientation pendant les blocus, pourtant d´apres le sondage il n´y a pas autant d´etudiants que ca qui se réorientent. Cependant grace à la question 11 : 11. Pensez vous qu´il faudrait mieux renseigner les jeunes lycéens sur les formations universitaires ? j´ai pu voir que 95.1 % des étudiants pensent qu´il faudrait mieux renseigner les jeunes sur les formations universitaires. Ce pourcentage est important car il montre que beaucoup de lycéens ne savent pas trop dans quoi il vont. Personellement je suis allée en langue, j´ai étudié les langues au lycée mais ce que j´ai fait avant et après le bac était completement different. Du coup je me demande ce qu´un ´etudiant inscrit dans une formation qu´il n´ajamais étudié au lycée pense. La reorientation serait donc une conséquence de ce manque d´information.

12. Pensez vous qu´il faudrait laisser les étudiants choisir des enseignements bonus pour élargir leur domaine de formation ?

92.7 % de oui. On a parlé du manque de moyens financiers des facs mais je trouve cette question interessante car elle montre premierement que l´image de l´etudiant fénéant dénoncé parfois à la fac est complétement fausse et deuxiemenent que les étudiants sont prêt à étudier plus, a apprendre plus et a s´investir plus si cela peut leur ouvrir des portes et augmenter leur moyenne. A Aix je me souvient que j´avais la possibilité de gagner un maximun de 0,5 en plus dans ma moyenne grace à un enseignement bonus j ´avais alterné entre UE de portugais et d´allemand. Ces enseignements bonus on ete un plus ,pas seulement pour arrondir ma moyenne mais surtout parce que j´ai beaucoup appris et parce que j´ai élargis mes connaissances. De plus j´étais dans des classes qui n´étaient pas deja pleines, j´ai servis à "remplir" une salle.

Le sondage en lui même était en lien avec la loi Vidal qui a fait beaucoup de bruit mais j´ai voulu élargir avec quelques points. La question 13 demandait si l´etudiant était en faveur de la loi Vidal pour faire le lien entre les reponses et ceux qui étaient pour ou contre cette loi mais ertains n´ont pas compris pourquoi je posais la question surtout sans justifier. Je n´ai pas demander de justification parce que c´est un sujet qui fait monter la moutarde et je voulais laisser la possibiltié aux gens de justifier en question 14 ou de ne pas justifier et se concentrer sur un autre point auquel je n´aurais tout simplement pas pensé et j´ai trouvé les commentaires très interessants.

Vous trouverez en lien ci dessous le pdf du sondage , il y a beaucoup de pages mais leur témoignage vaut la peine d´etre lu et je les remercie d´avoir pris le temps de répondre.

faut_il_reformer_les_univ___copia