Hopps'n'Chucky

12 octobre 2018

Etre animateur pour un tour opérateur.

paros

Cet article ne parle pas vraiment de vie étudiante, en réalité je vous parle ici parce que j´ai été animatrice pour un tour opérateur, dont je ne citerai pas le nom, pendant deux étés, et je pense que c´est un message qui pourrait être utile aux étudiant. J´ai donc été envoyé en Créte â Rethymnon et en Gréce à Paros comme animatrice dans des hotels mais pas pour des saisons complétes. Les tour opérateurs comme TUI, Lookéa ou Héliades cherchent deux types d´animateurs, ceux qui peuvent faire une saison estivale ( ou hivernale) complète d´avril à octobre parce qu´ils n´ont pas d´autres engagements ou parce que c´est leur emploi et ceux qui sont disponible l´ été en renfort notament pour les mini club pour les mini clubs qui ne sont ouverts que pendant deux mois.

Lorsque j´ai commnencé avec mes employeurs tout est allée trés vite, je cherchais un emploi pour payer mon Erasmus quand j´ai vu une annonce sur jobanim, j´ai postulé, on m´a appelé et j´ai passé un entretient. Moins d´une semaine après j´etais dans l´avion direction la Créte. Tout est allée très vite, ça m´a fait trés peur parce que s´etait la première fois que je partais aussi loin de chez moi. J´ai pu avoir des moments difficiles la bas mais je n´ai jamais regretté d´avoir pris la décision de partir car l´expérience m´a fait grandir et m´a un peu préparée à vivre mon séjour Erasmus.

Lors de ma première expérience je voulais étre embauchée en Italie mais on m´a envoyé en Créte, je ne connaissais pas ce coin de l´Europe du coup je me sentais un preu stréssée. Je suis arrivée dans un très grand hôtel à Héraklion avec des animateurs français et d´autres venant d´Allemagne, de Slovaquie et de Grèce. L´ambiance était vraiment super et je pense que c´est à ce moment que j´ai appris et j´ai du apprendre très vite car j´etais censée étre préparée aux spectacles que je devais faire avec les autres mais que je n´ai finalement jamais fait. Il y avait un très bonne ambiance entre le personnel de l´hotel et les animateurs. Ma responsable était contente de mon travail au mini club mais voulait que je sois moins réservée avec les adultes. En fait je pense que l´animation est vraiment quelque chose que l´on doit tenter lorsque l´on est timide comme moi, parce que c´est un moyen de trouver des outils pour mettre sa timidité de coté et se lancer. Quand je suis animatrice je ne suis pas la même personne, je suis l´animatrice et je sais que je dois aller vers les gens, rigoler avec eux même s´ils voient que je suis quelqu´un de réservée ils apprécient la démarche et c´est ce qui permet de créer des liens avec eux et surtout de voir qu´étre timide ce n´est pas la fin du monde pour les autres tant qu´on fait un effort pour se socialiser.

Deux semaines après mon arrivée on m´annonce que je serai envoyée dans un hôtel plus familiale avec plus d´enfants pour le mini club. Ma responsable m´a donné plein de conseils pour m´en sortir et faire que tout se passe bien et jeme suis retrouvée à Rethymnon. L´hôtel était vraiment plus petit, il y avait moins de moyens, ce qui dans le fond n´est pas tres grave sauf quand on y associe le fait que mon responsable d´animation était moins ouvert à la créativit´´e de ses animateurs. En fait lorsque je suis arrivée il y avait moins d´enfants au mini club voir presque pas ce qui est un coup dur lorsque l´on est censé animer un mini club. Ensuite le mini club n´était pas adapté , il était en plein soleil et nous avions seulement un petit cabanon pour se protèger du soleil. Lorsque l´environement n´est pas adapté il faut adapté ses activités donc cela voulait dire beaucoup d´activités acquatique dans la baby piscine ce qui ne plaisait pas à mon responsable d´animation car il faut faire des activités variées selon lui . Je suis d´accords il faut varié mais on ne pouvait pas prendre le risque d´exposer des enfants sous le soleil toute l´apres midi. En plus de ça mon mini club n´avais pas de toilette ni de source d´eau potable, donc quand un voulait aller aux toilettes il fallait sortir tout le monde du mini club et aller à la reception pour les toilettes. Je pense que mon responsable n´avait pas d´experience avec les enfants parce qu´il y a des régles de bases quand on travaille qvec les enfants et l´une des plus importante est de ne pas les laisser seul surtout quand il y a une piscine , par conséquent quand je sortais tout les gamins , il voyait que je ne sortais pas que le petit qui avait besoin de passer aux toilette et l´interpretait comme un refus de me plier à ces régles ce qui n´était pas le cas.

Mon expérience dans cet hôtel aurait très bien pu se passer car les animateurs étaient adorables et le personnel de l´hotel aussi mais en réalité même si je ne garde que les bons souvenirs , je dois dire qu´elle ne s´est pas bien passée et c´est principalement à cause du responsable d´animation. Nous étions la deuxième équipe à lui étre envoyer car celle d´avant était partie pour x raisons. Dès le premier jours j´ai vu que c´était quelqu´un de très agressif voir de méchant. Il était toujours la à surveiller ce que l´on faisait mais ne nous disait pas quand on faisait des erreurs , tout se qu´on voyait c´est que quelque chose l´avait mis en colère et nous devions attendre qu´il se mette en colère à propos d´une chose complètement différente pour qu´il nous les jettent finalement à la figure. Il était tres suceptible, criait tout le temps et je pense qu´il un grand besoin de se faire aimer, ça le frustrer et qu´il se projeter ses frustrations sur nous. Quand on pense que les gens ou les lcients ne peuvent pas nous aimer on ressent le besoin de casser les collègues pour parraitre mieux et plus "aimable" et c´est ce qu´il faisait, s´il sentait que des clients pouvait nous apprecier plus que lui ça le rendait aggressif alors que dans le fond tout est une question d´affinités et certains clients peuvent apprecier tout les animateur. Un jours j´avais accueilli les clients à leur arrivée et comme à chacun je leur ai it qu´ils pouvait venir nous voir s´ils avaient un quelconque problème, ce qu´ils ont fait. Une journée ils sont donc venu me chercher pour traduire en anglais leur problème au réceptioniste, ce que j´ai fait. Le soir même mon responsable faisait un enieme scandale et à commencer à me crier dessus parce que j´avais essayé de lui voler son role de responsable d´animation et que les clients devait aller le voir lui. Lui et moi discutions très peu , il crier et je disait "ok " ça se terminait la parce que j´avias compris que le dialogue avec lui ne fonctionnait pas. Le problème est que ce soir la, un peu après sa crise de nerfs , le fils de ces clients est venu me chercher en me disant que c´etait urgent et que je devais me presenter à la reception, monr esponsable étant en animation j´y suis aller et il est arrivé en criant comme une furie et ça devant les clients. Il y a une chose qu´il ne faut jamais faire, pas seulement en animation mais dans tout les emplois, c´est de montrer des sentiments négatifs voir agressifs devant les clients surtout vis a vis de quelqu´un de son équipe. Deja parce que ça ne fait ni bien ni serieux de se prendre la tête devant les clietns et ensuite parce uq´ils y auara toujours des clients qui voudront creuser et exploiter le conflits. En faisant régulièrement cela mon responsable a détruit la stabilité , la bonne entente et la motivation de son équipe. Quand le responsable n´est pas bien ou ne fait pas bien, l´equipe est foutu. Suite à cette crise de nerfs , il a été extremement agressif avec moi et le receptioniste et je dois dire que j´ai fais mes bagages prète à partir. C´est finalement une discussion que j´ai eu avec mes pations qui à appaisé les choses et m´a fait rester un peu à contre coeur et les dents serrés pour la fin de la saison.

Mon collègue est tombé malade et mon responsable partait avec des clients pour des heures en nous laissant ma collègue et moi, les clients le voyaient et nous posaient des questions mais jamais nous ne l´avons critiqué pour nous laisser faire un travaille de 4 personne à deux mais j´ai personellement eu des remarques de clients sur des conflits que nous avions eu, si je n´ai pas parlé il l´a fait. J´ai même vu des commentaires desagréables sur mon travail au mini club par des clients qui n´avaient pas d´enfants et c´était bien entendu des clients qui avaient des affinités evidentes avec ce responsable d´animation. Je ne dit pas que mont travail était parfait , ce n´etait pas le cas puisque c´était ma première saison et je pense que ce que mes collègues animateurs mon enseigner c´etait au responsable de me les enseigner. Pendant cette saison j´été vraiment plus réservée avec les clients parce que je savais que si je faisais une erreur j´allais severement et publiquement me faire réprimander.

Donc si je devais donner un conseil pour quelqu´un qui ferait sa prenière saison c´est de toujours garder le sourrire et essayé de profiter des bons moments avec les clients. Vous aller rencontrer des gens qui sont juste geniaux , ils vont vous raconter leur expérience et leur rêve et c´est ce qui est beaux dans ce métier, le partage. Ne montrer jamais une quelconque hostilité envers les collègues , parfois on peut étre agacé par des choses qu´ils font et c´est souvent du à la fatigue , car oui ce travail est épuisant , il demande beaucoup d´energie et de se surpasser , mais en vous laissant envahir par la fatigue et en critiquant un tel parce qu´il a fait un truc qui ne vous plait pas vous détruisez votre image et ne vous faite pas bien voir. Et puis acquerir de la gloire sur le dos des collègue ce n´est pas très jolie. Troisiemement si vous tomber sur un responsable d´animation avec qui vous ne vous entendez pas esssayez de discuter avec lui. Malgré la mauvaise expérience que j´ai vécu je crois encore en l´importance de dialoguer avec son responsable ou son chef et puis si vous voyez que vraiment ça ne marche pas voir que ça empire les choses ne vous obstinez pas à vous disputez ou vous justifiez auprès de lui. Laissez tomber, s´il n´a pas la maturité de discuter calmemant avec vous alros il ne l´aura pas pour garder son sang froid pour écouter vos justifications. Laissez le crier, humainement parlant il ne peut pas crier tout seul indéfiniment et sera bien obligé de se calmer .

      Ma deuxième saison s´est nettement mieux passé je connaisais déjà le travail, je savais déjà ce qu´on attendait de moi. Ma responsable était contente de mon travail au mini club et était ouverte à des idées nouvelles. Le travail avec cette équipe était plus agréable et nous étions plus performant parce que ma responsable créait un cadre motivant. J´ai travaillais à Paros dans un petit hotel pres près du port pour aller à Antiparos. Dans cet hotel le principal problème c´est qu´on ne respecte pas vraiment l´animation voir les animateurs. C´est quelques choses qui n´est pas évident dans le sens ou quand on arrive on se dit que la direction est super sympa mais à coté ils nous logent dans des chambres en sous sol infestées par la moisissure qui impregne les vêtements et les odeurs de canalisation. Au niveau de l´animation nous n´étions pas autorisé à faire des animations dehors et nous devions tous faire dans une salle éloignée de la piscine ou se trouvent generalement les clients. L´hotel ou j´etais n´etait pas un hotel d´animation à proprement parlé dans le sens ou les clients ne reservent pas pour l´animation mais pour le quite surf , il y avait une plage pas tres loin pour eux, mais en même temps il gardait sous le bras l´option animation pour ceux qui serait interréssés et´ça ramène quand même des clients. Quand on fait parti d´un tour opérateur on privilégie les clients de son tour opérateur , bien sur on peut avoir des affinités avec des clients qui viennent d´eux même et qui n´ont pas payé pour nos prestations mais il ne faut pas que ça ai une influence négative sur les clients qui on payé notre compagnie. Le problème de l´hotel c´est que leur politique de "cacher " l´animation pour que ceux qui viennent sans tour opérateur ne se sentent pas mis de coté à porter prejudice à nos clients. Par exemple dans les hotels nous avons un moyen de reconnaitre nos clients en leur donnant un bracelet ce que notre hotel refusait parce que sans nous ne savions pas qui a payer pour notre travail et par consequent nous étions obligés de proposer à tout le monde. Cela n´est pas tres grave mais quand il nous mettent notre salle au fond de l´hotel , ou il n´y pas la climatisation et donc infestée de moustiques les clients ne viennent pas aux soirées animations et ensuite ne savent pas qu´il y a animation parce que nous ne sommes pas visibles . Cela a des consequence importante sur nous parce que nous nous prenons parfois des commentaires negatifs dans la figure comme quoi nous ne travaillons pas ou que nous sommes invisibles alors que dans les faits nous sommes là et nous préparons les soirées et on en parle de ces soirées mais les clients qui sont au courant du programme d´animation nous disent qu´ils n´ont pas envie de passer la soirée dans une cave ce qui est comprehensible .  J´ai vu récement des commentaires pas très sympa envers nous sur tripavisor et je ne suis pas en colère contre les ces clients mais je regrette qu´il n´est eu qu´une seule version, celle de l´hotel qui precise bien que les animateurs ne travaillent pas pour eux et que s´il n´y a pas d´animation c´est de notre faute parce que nous avons choisis de faire l animation dans une salle alors que c´est totalement faux, nous travaillons selon les regles de nos chefs mais eux n´etant pas sur place nous sommes sous les regles de l´hotel qui peut faire tout ce qu´il veut avec nous. Pourtant l´hotel n´est pas si détaché de l´animation , personnellement j´avais reçu l´ordre de ne prendre que les francophones au mini club et je pense que c´etait du au fait que si un petit non francophone se retrouver dans le groupe il se retrouverait tout seul sans pouvoir communiquer. Mais l´hotel qui n´investit rien dans le mini club m´a envoyé à plusiseurs reprise des enfants non francophones parce qu´il avait vendu aux parents un miniclub. Je ne renvoie pas un enfant  qui a envie de faire un dessin mais je dis aux parents qu´ils doivent rester avec lui parce que nous avons un programme d´animation et que je ne veux pas que leur gamin soit isolé et tout seul faire des activités qu´il ne comprendra pas . Mais la démarche de l´hotel est clairement interressée et il y a abus des animateurs et je sais que mes collegues se sont vu appelé vers la piscine pour faire des activités à des clients qui ne voyageaient pas avec notre entreprise . S´il y en a quelque uns ce n´est pas grave et il n´y a pas de problèmes mais s´il n´y a aucun de nos clients il y a un problème. Et la démarche du personnel de l´hotel de venir nous chercher, surtout en nous reprochant d´etre trop loin des clients alors que notre espace est situé loin par la volonté de l´hotel n´est pas justifiée.

Ma deuxième expérience c´est bien passée mais j´ai plus de problèmes avec la politique de l´hotel qui n´est pas très honnete envers nous animateurs mais aussi envers les clients . Mais je le répéte le personnel était tout de même très sympathique . Donc ce qui est le mieux si vous vous retrouvé dans ce cas c´est d´en parler avec vos chefs et si rien ne se passe il n´y pas grand chose à faire malheureusement.

Si je dois faire un bilan de mon expérience en tant qu´animatrice je dirais étonnement que l´expérience était positive. Parce que même si j´ai rencontré des connards et des points négatifs, j´ai aussi découvert une culture différente, des gens supers car il faut savoir que les grecs sont vraiment des gens adorables et très positifs, j´ai eu l´occasion de trvailler avec des gens qui avaient des projets et la volonté de les concrétiser, j´ai appris a travaillé avec différentes personnalités , a gérer les crises et les périodes de surcharge de travaille et celles qui étaient horriblement plates. J´ai rencontré des clients qui m´ont fait rire, d´autres qui m´ont donné envie de pleurer tellement ils m´ont émue, j ai eu l´occasion de voir à travers la vision des parents et leur regards sur leur enfants, j´ai vue des gens qui avaient des modes de vie complétement décalés mais tellement interressants, j´ai travaillé avec des enfants qui étaient juste merveilleux et même si certains plus capricieux que d´autres . J´ai grandi et si jamais un ami, un cousin ou un collègue de cours me demandait mon avis je lui conseillerai de tenter l´aventure  , il y aura toujours du negatif mais le positif est aussi présent et il peut être celui que l´on choisi de garder en mémoire.

Posté par nanou1594 à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 septembre 2018

Les bonnes adresses à Saragosse

dp_zaragoza_dg_im_02

Salut à tous ! J´espere que vous avez passé de bonnes vacances et que vous êtes tous prets à reprendre le travail ou les études. Aujourd´hui je voulais un dernier article sur Saragosse et surtout sur les endroits sympas où l´on peut aller. Je me souviens qu´a cette période de l´année il ya deux ans, j´étais entrain de chercher des infos sur cette ville et j´avais eu beaucoup de difficultés à les trouver. Je me suis donc dit que parler de cette ville comme je l´ai fait précédement et de l´université pourrait en aider quelque uns de vous. C´est pourquoi cet aprés midi je vous raconte un peu les 4 endroits ( parce que j´ai oublié les adresses des autres )où j´ai passé des moments juste merveilleux avec les gens que j´aimais à petits prix. Je vous conseille aussi les pubs et de suivre las route des tapas du juepincho. 

1) La Panaderia

La panaderia est un petit café/resto. Mes amis et moi nous sommes un peu pareil dans le sens où nous avons une grande passion pour les gateaux. La panaderia c´est un peu le bon compromis, salé, sucré on trouve de tout , c´est très bon et ce n´est pas trés cher. Placée pas trop loin de l´université Unizar ón peu y accéder à pieds. L´ambiance est sympa mais il ne fait pas attendre trop tard dans la soirée car l´espace n´est pas très grand et s´il y a du monde on peut avoir du mal à avoir une place.

2) Pans et company

Il y en a deux au centre de Saragosse. C´est une espèce de cafet/café qui est asez connu sur la péninsule ibérique mais qui est super sympa. Il y a une super ambiance et c´est un lieu que j´ai pas mal fréquenté pour un petit dej entre ami ou un repas en fin / début de soirée parce que c´est aussi bon marché.

3) Pomodoro

Si vous voulez un pizzéria avec de vrai bonnes pizza c´est l´endroit où il faut aller. Mes amis italiens pourtant réticents concernant les pizzérias à l´étranger on été ravis. Elle se trouve dans la calle del coso, c´est une toute petite rue juste aprés la plaza España. L´endroit est assez petit donc je conseille d´y aller assez tot avant l´heure de repas des espagnol qui se situe vers 22h, comme ça vous serez sûr de ne pas avoir à attendre trop longtemps.

4) Doña Hipólita

Doña Hipólita est une patisserie. Elle est un peu plus cher que les patisserie mais ce qui fait la différence c´est l´ambiance, la déco et la grande diversité de gateaux. Le coin est vraiment sympa et les serveurs sont juste adorable. La patisserie se trouve dans la calle Joaquin Gil Bergés si je me souviens bien c´est une petite rue que l´on prend à la calle de Alfonso pour aller au Pilar.

 

 

Posté par nanou1594 à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juillet 2018

In a heartbeat- Animation

ina heartbeat

 

Salut à tous!

Aujourd´hui j´aimerais vous parler d´un petit court métrage sur lequel je suis tombée et que je trouve magnifique et boulversant.

In a heartbeat c´est l´histoire d´un garçon qui tombre amoureux d´un autre et qui ne peut controler son coeur. Sorti de sa poitrine le coeur décide d´aller rejoindre l´autre garçon.

Voici le clip:

 

"In a Heartbeat" - A Film by Beth David and Esteban Bravo

Ce petit court métrage est très beau et m´a beaucoup ému et c´est pour cela que je voulais le déposer ici. Je trouve qu´il pourrait avoir un impact sur les gens et faire réglechir. Une très belle découverte !

Posté par nanou1594 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juillet 2018

A l´aide ! J´ai fait une licence de langue mais je ne veux pas continuer!

102863825_o

Salut à tous ! Ce soir je voudrais vous parler des possibilités qui sont offertes aux étudiants ayant en poche une licence de langue mais qui voudraient faire autre chose sans avoir à se réinscrire dans une autre licence.

J´avais parlé il y a quelques mois et je vous avez raconté qu´une licence générale en elle meme ne pouvait pas apportée un métier, pour cela il faut une spécialisation et c´est ce que le master offre. Il y a beaucoup de gens qui se lancent dans les langues parce que c´est ce qu´ils aiment et qui, a la fin de la licence, se rendent compte qu´ils ne veulent pas continuer dans ce domaine. Pas parce qu´ils ne l´aime plus mais parce qu´ils veuletn élargir leur horizons ou qu´ils ont compris qu´avec une licence en langue et une spécialisation par un master d´un autre domaine, ils auront de la valeur sur le marché du travail.

Ceux qui ont fait comme moi un licence LLCE ou LEA ´ne sont pas obligés de s´inscrire en master LLCE ou LEA car il y a d´autres options face à eux. Lorsque l´on est en langue on fait partie de la catégorie d´étudiants des sciences humaines et sociales de ce fait d´autres masters peuvent vous étre ouvert parce que justement vous ne changez pas de domaine.

Quelles sont les études en sciences humaines ?

Les langues, l´art, l´histoire, la littérature, la sociologie, la psychologie, le journalisme, l´economie, la philo, la politique, l´economie, science de l´education, la géo...

Premièrement je vous conseille de bien élargir vos recherches dans le sens où les universités qui sont près de chez vous vous refuseront peut etre dans leur master parce qu´ils préférent prendre des étudiants provenant de la même licence que le master qu´ils proposent. Cependant d´autres universités plus éloignées vous ouvriront leurs portes. La mobilité est donc trés importante mais si cela vous semble impossible pour des raisons financières sachez que vous pouvez avoir une bourse du CROUS qui vous sera attribuée si vous devez changer de régions pour votre master ( voir les conditions sur le site internet de votre CROUS).

Deuxièmement même si vous ne venez d´une licence de journalisme vous pouvez toujours faire un dossier un master de journalisme et passer en comission, la clé ce de postuler à plusieurs master pour avoir plus de chance de votre coté.

Troisièmement même si vous ne voulez plus étre en langue vous avez une licence dans ce domaine et ça serait dommage de la négliger. Au lieu de vouloir fermer les yeux la dessus servez vous en! Un master de journalisme necessite un niveau de culture, celle qui vous avez désormais peut vous servir. Si vous voulez faire un master plus basé sur la socio ou la politique choisisez en un qui rassemble la culture étrangère que vous avez étudiée et le domaine que vous voulez étudier. Il y a beaucoup d´étudiants venant de langues dans des master sur ´la migration, l´etude des religions ou des genres ou des domaines de politique , economie ou relation internationales.

Quatrièmement vous avez aussi le droit de choisir des master qui sont plus généraux, c´est à dire qui mélangent les langues et des domaines autres comme la politique, l´eco ou la philo. Dans ce cas votre spécialisation se fera au niveau de votre mémoire ou de votre stage qui vous apportera aussi une expérience et si tout se passe bien, peut étre un emploi.

Si j´ai écris cela c´est avant tout pour dire aux étudiants qu´ils ne sont jamais coincés, on a le droit de se tromper ou de prendre le temps de décider. C´est vrai que l´on étudie dans un système qui veut que l´on sache dès la sortie du lycée ce que l´on veut faire mais il faut étre réaliste et s´avouer que ces chanceux sont rares. N´ayez pas honte de sauter sur le bateau voisin qui peut vous conduire vers quelque chose d´epanouissant. J´ai toujours eu la chance de savoir ce que je voulais faire parce que je reste dans le basique mais c´est rare et la normalité reste de tatonner pour se découvrir d´autres chemins.

Je déposerai sur le blog quelques masters qui acceptent des étudiants venant de licences de langue.

Courage et à bientot!

Posté par nanou1594 à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2018

L´université a t elle besoin d´etre reformée ?

success_starts_here1

Salut à tous ! Suite aux blocus universitaire qui ont eu liue ce semestre j´ai décidé de faire un petit sondage auprès d´étudiants issus de facultés et d´universités différente. La question était: Faut il réformer les universités ? Le sondage à eu lieu en mai alors que les blocus étaient encore très présent et qu´il y avait conflit entre pro et contre blocus. Ce soir je vais vous montrer les résultats de ce sondage et expliquer pourquoi chacunes de ces questions ont été posées. Le but n´est pas d´imposer mon point de vue, je suis pour une le fait de réformer les universités mais contre la loi vidal, a travers les résultats ( en pdf plus bas ) je voudrais montrer que l´université à certes besoin d´etre changé et qui mieux que les étudiants pourraient exprimer cela, cependant ce n´est pas parce que certains décident de bloquer les facultés qu´ils sont complètement fermé à la fermé à la reforme. Au final je pense que peut importe qu´un étudiant soit bloqueur ou contre ce blocus, chacun veut que l´université le problème avec la loi vidal serait donc les mesures de changement jugées injustes.

Les etudiants ayant participés au sondage viennent des universités suivantes : Aix Marrseille, Rennes , Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Grenoble et Bordeaux.

La question 1 et 2 a pour but de comprendre quelle image les étudiants de l´université avaient avant d´y entrer puis après. Les réponses sont assez differentes , certains avaient une vision positive d´autres négative et cette vision à plus ou moins changée une fois un pied mis à la fac. Vous pouvez voir dans le pdf en bas comment ces derniers l´explique. J´invite surtout les futurs lycéens à lire cela ,même s´il n´est pas sur a`100 % que votre expérience sera la même, il est quand même interessant de connaitre ce que les autres ont pu penser.

3. Aviez vous l´impression qu´il y avait assez de places dans vos salles de classes ?

60.5% oui

39.5 % non

4. Avez vous l´impression que l´infrastructure de votre université est adaptée aux nombres d´étudiants qu´elle accueille ? (cafeteria, endroit où déjeuner, place de parking pour automobiles et vélos)

58.1% non

41.9 % oui

5. Avez vous l´impression que votre université est insalubre ?

67.4 %non

32.6%oui

 

Ces trois questions ont pour but de connaitre l´environement dans lequel se trouvent les étudiants et savoir si les amphis sont vraiment surchargés. Je me suis basé sur mon vécu car j´ai remarqué qu´on était effectivement dans des classes surchargées en licence mais cela semble changer en master. Je n´ai malheureusement pas pensé à leur demander la formation à laquelle chacun des étudiants étaient inscrits mais je pense que les fillieres en langues, droit, psycho et médecine sont celles qui attirent beaucoup et qui par consquent se voit attribuer des salles de classes trop petites pour leur effectif. Mais j´ai pu voir des classes plus vide dans les formations avec moins d´etudiants.D´ou le fait que certains étudiants aient répondu avoir des salles de classes appropriés mais que l´infrastructure universitaire été inadaptée par le manque le place ou des files interminable à la cafeteriatt ou des soucis de parking.

Je pense que les universités manquent un peu de moyen, même si 32.6% d´etudiants quipensent que leur úniversité est insalubre represente un pourcentage important je pense que ces dernieres font le minimun, c est a dire réparer les installations electriques ou les infiltrations d´eau, s´assurer que les systeme de sécurités fonctionnent... J´ai vu les universités de Rennes et de Toulon qui ne sont pas toute neuves et voir très vieilles selon les batiments mais que l´on ne peut pas appeler insalubre dans la mesure où l´on pouvait y vivre. Au contraire l´université Schuman d´Aix Marseille I avant travaux (où j ai fait ma licence) était clairement insalubre dans le sens ou elle était dangeureuse par les infiltrations d eau au plafond et les fils electriques qui pendaient ou les toilettes condannées.

Donc nous avons beaucoup d´etudiants dans les universités par rapport à ce que l´infrastucture pourrait accueillir mais il ne faut pas compter ces derniers en fonction des formations qui compte plus ou moins d´etudiants mais en fonction des universités. Meme si on les repartissaient en nombre égale dans les formations l´infrastucture ( salles, cafet, parking...)resterait selon moi inadaptée.

6. Avez vous l´impression que votre université procède à un tri des étudiants (pendant la licence ou le master)de manière à réduire les effectifs ?

57.1% oui

23.8 % non

19% pas d avis

J´ai posé cette question parce que c´est selon moi une conséquence d´un trop grand effectif dans les universités. C est quelque chose que j ´ai remarqué en licence car on est beaucoup plus mais en master j´ai l´impression que c´est l´inverse car l´effectif est plus reduit qu ´en licence et on veut garder ses étudiants.  En fait c´est plutot logique, si les salles de classes sont trop pleines ou que la fac est trop pleine enseigner devient impossible et on cherche à réduire le nombre. Je ne dis pas que je suis pour car je ne le suis pas mais je comprends le démarche. Pourquoi je suis contre? Parce que je trouve que c´est ridicule de faire payer des étudiants pour un problème dont ils ne sont pas responsable. Et , qu´on les acceptent à la fac pour les trier en cours de formation ou qu ´on leur refuse directement l´entrée à la fac c´est un peu la même chose car des jeunes payent pour un système avec lequel ils n´ont rien à voir. L´ideal serait d´investir pour creer plus de places ou pour plus de prof mais a la question 7 : 7. Pensez vous que votre université dispose de suffisamment de moyens financiers pour vous offrir un bon cadre de formation ?, 65.1 % des étudiants ont répondu non.

La reponse à la question 7 releve un problème qui actuel en France, je pense qu´on investit dans beaucoup de choses mais moins dans l´education alros que c´est l´element le plus important dans la société. ´Le pays a tout interet à investir dans l´education et l enseignement supérieur car c´est ce qui offre aux citoyens un avenir autant que c´est ce qui offre au pays un avenir. Si notre pays ne mise pas sur l´education est ce que ca veut dire qu´il ne croit pas en son propre avenir ? 

Les question 8 et 9 ont relevé que le personel adminisratif et educatif n´etait pas toujours attentifs aux besoins des étudiants et ça serait, selon les étudiants ayant participé au sondage à cause d´un manque de temps ou d´un manque de volontés. Je ne vais pas commenter ce dernier mais pour le premier cela pourrait étre en lien avec l´effectif. J´ai personellement vu la difference entre les deux universités où j´ai étudier, certains gère mieux les gros effectifs dans le sens ou même s´ils prennent le temps de faire les choses ils restent disponibles, d autres prennent le temps sans l´etre. Biensure qu´il faudrait plus de secretaires et des profs comme evoqué plus haut mais je pense que la politique de l´université joue un gros role sur le travail qui est fournit par le personnel, et si on pose une organisation administrative par exemple,comme une  priorité les choses peuvent changer mais ne réglera cependant pas le problème.

10. Avez vous procéder à une réorientation pendant votre formation ? Si oui, pourquoi ?

On nous a beaucoup parlé des reorientation pendant les blocus, pourtant d´apres le sondage il n´y a pas autant d´etudiants que ca qui se réorientent. Cependant grace à la question 11 : 11. Pensez vous qu´il faudrait mieux renseigner les jeunes lycéens sur les formations universitaires ? j´ai pu voir que 95.1 % des étudiants pensent qu´il faudrait mieux renseigner les jeunes sur les formations universitaires. Ce pourcentage est important car il montre que beaucoup de lycéens ne savent pas trop dans quoi il vont. Personellement je suis allée en langue, j´ai étudié les langues au lycée mais ce que j´ai fait avant et après le bac était completement different. Du coup je me demande ce qu´un ´etudiant inscrit dans une formation qu´il n´ajamais étudié au lycée pense. La reorientation serait donc une conséquence de ce manque d´information.

12. Pensez vous qu´il faudrait laisser les étudiants choisir des enseignements bonus pour élargir leur domaine de formation ?

92.7 % de oui. On a parlé du manque de moyens financiers des facs mais je trouve cette question interessante car elle montre premierement que l´image de l´etudiant fénéant dénoncé parfois à la fac est complétement fausse et deuxiemenent que les étudiants sont prêt à étudier plus, a apprendre plus et a s´investir plus si cela peut leur ouvrir des portes et augmenter leur moyenne. A Aix je me souvient que j´avais la possibilité de gagner un maximun de 0,5 en plus dans ma moyenne grace à un enseignement bonus j ´avais alterné entre UE de portugais et d´allemand. Ces enseignements bonus on ete un plus ,pas seulement pour arrondir ma moyenne mais surtout parce que j´ai beaucoup appris et parce que j´ai élargis mes connaissances. De plus j´étais dans des classes qui n´étaient pas deja pleines, j´ai servis à "remplir" une salle.

Le sondage en lui même était en lien avec la loi Vidal qui a fait beaucoup de bruit mais j´ai voulu élargir avec quelques points. La question 13 demandait si l´etudiant était en faveur de la loi Vidal pour faire le lien entre les reponses et ceux qui étaient pour ou contre cette loi mais ertains n´ont pas compris pourquoi je posais la question surtout sans justifier. Je n´ai pas demander de justification parce que c´est un sujet qui fait monter la moutarde et je voulais laisser la possibiltié aux gens de justifier en question 14 ou de ne pas justifier et se concentrer sur un autre point auquel je n´aurais tout simplement pas pensé et j´ai trouvé les commentaires très interessants.

Vous trouverez en lien ci dessous le pdf du sondage , il y a beaucoup de pages mais leur témoignage vaut la peine d´etre lu et je les remercie d´avoir pris le temps de répondre.

faut_il_reformer_les_univ___copia

 

Posté par nanou1594 à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 avril 2018

Retourner dans sa ville Erasmus pour aller mieux.

saragosse mifto

Tout d´abord je tiens à m´excuser , je n´ai pas eu le temps de répondre aux mails. Depuis septembre ma vie est vraiment tres chargée, je prevois de faire les choses mais j´ai du mal à les faire par manque de temps et disons que maintenant je profite des blocus universitaires pour repondre à tout le monde et venir écrire un peu plus sur le blog.

Un peu avant noel ( il me semble ) je vous avais parlé de mon retour en France suite à une année Erasmus qui à été juste géniale. Ce retour à ete difficile parce que je passais d´une vie où chaque jour était une découverte à une vie plus calme et plus banale accompagnée de la déprime post rupture amoureuse qui n´a pas rendu les choses plus faciles.

" Tu sais moi aussi j´ai voulu bosser à fond pour retourner à LLeida après mes études, je ne pensais qu´a ça et puis l´idée a disparu petit à petit. C est ça la fin de déprime post erasmus " Cette phrase vient d´un ami italien qui a fait son Erasmus à Lerida un an avant moi. Lorsqu´il en parle il en a encore des étoiles dans les yeux et il n´a pas voulu quitter le pays directement à la fin de son contrat d´etudes, en fait il y est resté encore quelques mois. Il me decrit ces quelques mois comme étant tres differents, il n´était plus en Erasmus , l esprit n´etait pas le meme et il l´ a senti des le moment où ses amis sont partis et que d´autres sont arrivés.

Si je m´entionne ce qui s´est passé avec mon ami c´est parce que cela m´est arrivé à moi aussi. En réalité Saragosse me manquait enormement , j´etais un peu degoutée d´avoir gaché la fin de mon séjour à cause d´un garçon et´à cause de cela je n´avais pas pu cloturer correctement ce séjour. En plus de ça , etant emotionellement plus fragile par rapport à cette" double rupture" ma vie en France ne me plaisait pas et cela meme si tout se passait tres bien. J´ai donc décidé ,en mars ,de retourner a Saragosse. Lorsque j´y suis allée, j´ai ete vraiment contente de retrouver mes amis espagnols , de retrouver un peu de cette vie nocturne qui me manquait tellement mais j´ai aussi realisé que ce qui me manquait le plus, au final ,ce n´était pas un lieu , ou des gens ( meme si la ville et mes amis me manquaient) c´etait aussi un moment. Malheureusement on peut retrouver un lieu ou des personnes mais retrouver un moment est quelque chose de tres difficile parce qu´il passe tellement vite et on ne peut pas les attrapper et les enchainer, ça reviendrait à faire un beau reve et essayer de se rendormir pour le refaire. Ce qui m´a frapper c´est la contradiction dans ce que l´on ressent. Je suis passé des mon arrivée devant l appartement ou j´ai vecu et j´ai ressenti beaucoup d´emotions parce que cet endroit à ete mon chez moi mais à la fois j´avais l impression que cette ville n´etait pas ma ville Erasmus mais un replique de celle ci. Je me suis assise devant la fac pour attendre uune amie et j´ai vue tout ces etudiants sortir de l´université qui etait avant la mienne et j´avais l´impression de me voir entrain de sortir de celle ci tout en sachant qu aujourd hui je ne faisais plus partie de ce groupes d´etudiants.

Je pense que ce séjour à contribuer à ma "remission ",depuis que je suis revenue je me sens mieux, comme s´il fallait y retourner pour faire le "deuil" de la separation avec un moment de ma vie que je ne pourrais de toute façon jamais revivre.

Saragosse reste Saragosse j´y ai passé un tres bon moment en Erasmus et egalement en mars mais ça a vraiment ete deux experiences differentes. J´y retournerai, mais je sais dorenavant que ça sera juste par amour pour la ville , pour ne pas "couper le cordon " entre elle et moi ,mais j´irai en sachant ce qui m´attend , que ça sera different.

Posté par nanou1594 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2018

Que faire aprés une licence trilangue ?

couronne-laurier_vignetteSuite à des messages d´etudiants en LLCE trilangues j´ai décidé qu´il serait bien de parler de ce qu´il est possible de faire aprés cette formation. Concretement une licence en langue ( a moins de devier sur une licence professionelle ) ne vous offrira pas une métier , mais c´est une clé qui vous ouvrira la porte de beaucoup de masters , qui eux vous donneront accés à un emploi.

Aprés une licence de langue , surtout en trilangue vous pouvez -entrer dans un master MEEF pour devenir professeur de langue en lycée et collége ou faire une autre formation pour étre professeur des écoles.

                                                                                           - Faiire un master recherche qui vous permettra de devenir enseignants-chercheurs, on nous le dit pas vraiment en licence mais c´est une opportunité qui vous est accessible.

                                                                                           - faire une formation de traducteur ou d´interprete est sur ce coup la vous etes privilegié car il est difficil de faire ces metiers losrque l´on parle que anglais ou espagnol. Il faut en effet parler au moins deux langues étrangères , idealement une langue rare qui vous permettra de vous demarquer des autres candidats.

                                                                                            - Certaine formations en journalisme acceptent les etudiants en langues.

                                                                                            -D´autres masters en recherche en plus des masters professionnels vous ouvrent des portes dans des domaines comme l´antropologie, l arqueologie, l´histoire, la lingusitique qui peuvent vous permettrent d´acceder à des doctorats ou à des emplois.

                                                                                             - Devier sur un master LEA

                                                                                             - Un master FLE pour enseigner le français à l´etranger

                                                                                             - Master relations internationales

                                                                                             -Master dans l´hotellerie ou le tourisme

                                                                                             - Master management

                                                                                             -DU, les DU peuvent vous specialiser et vous orienter vers un master.

Je vous conseille aussi de regarder les CV en ligne d´anciens etudiants qui ont fait la formation que vous voulez faire ou que vous avez faite.

Bon courage et n´hesitez pas à me contacter pour d´autres questions.

 

Posté par nanou1594 à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La déprime post erasmus

saragosse_pilarSalut à tous ! Aujourd´hui j´aimerais vous parler d´un sujet que tout les anciens Erasmus connaissent. Le post Erasmus plus souvent associé à une déprime.

Mon année Erasmus à ete juste géniale, j´y ai eu un style de vie complétement différent en Espagne parce que j´étais une Erasmus mais aussi parce que la vie espagnole n´est pas du tout la même qu´en France , j´y ai rencontré des gens formidables, je me suis appropriée cette ville petit à petit à tel point qu´elle est devenue la mienne, mes rencontres sont devenus mes amis et j´ai l´impression qu´en rentrant en France une partie de moi est resté à Saragosse, chez moi. D´un coté je suis tellement reconnaissante d´avoir eu l´opportunité de vivre une chose telle qu´Erasmus qui m´a transformé mais d´un autre coté je suis me sens vraiment triste, l´air me manque, l´ambiance , les gens , la sonnerie du tramway, la fac qui nous tombée sur la tête (au sens propre) et les gens qui parlent espagnols tout autour de moi me manquent. Je ne sais pas ce que je donnerais pour marché dans ces rues aragonnaises et quand j´y repense je me sens bien et terriblement triste à la fois.

Si aujourd´hui je vous parle de la déprime post Erasmus c´est parce que comme je l´ai dit je l´ai ressentie ( et je le ressent encore )assez fortement puisque accompagnée d´une rupture amoureuse et malgré le fait que l´ on m´avais prévenue je n´ai pas pu m´y préparer et je me suis rendu compte que je n´étais pas la seule. Malheureusement on est tres encadré au moment d´arrivé dans le pays d´acceuil mais au moment de partir on est tres seul .On est seul parce qu´on retourne à la maison mais tout à changer pendant votre absence , votre famille et vos amis on changé sans que vous ne soyez la pour voir le changement et du coup quand on arrive on est perdu. Aussi on parle à notre famille et à nos amis de notre pays Erasmus , du fait que c´était génial mais les gens ne comprennent pas , ils n´ont pas vécu tout ça . On peut en parler aux amis Erasmus mais il faut savoir qu´apres le séjour on retourne tous dans nos villes et du coup même si on reste proches par messages et que l´on se voit de temps en temps , ce n´est pas comme avant où vous etiez ensembles quotidienement.

Ce que je peux vous conseiller c´est une fois de retour de vous occuper un max avec de nouveaux projets qui vous feront rever, biensure vous vous sentirez encore mélancolique et d´une certaine manière tant mieux , parce que ça veut dire que votre Erasmus a ete un succés, mais au moins vous ne serez pas au fond du trou. Ensuite je vous conseille d´y retourner juste pour cultiver l´amour du pays. Je ne suis pas encore retournée à Saragosse parce que je n´en ai pas eu le temps mais c´est sur ma liste et rien que d´y penser mon coeur palpite.

Aussi je connais des gens , Erasmus, qui y sont restés. J´aurais adoré le faire mais je n´ai pas pu à cause de mes etudes que je ne pouvais pas faire à distance. Mais j´aurais adoré y rester .

Donc je conseille Erasmus comme dans mes posts precedents ,j´aimerais pouvoir vous dire de vous preparer à cette dépression post Erasmus mais dans le fond je sais que même si vous lisez ceci vous ne serez pas préparé mais au moins vous serez que vous n´etes pas seul et que c´est tout à fait normal.

Posté par nanou1594 à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 novembre 2017

Mon année Erasmus

efil-obessu-esha-and-eee-yfu-s-joint-position-on-pupil-mobility-in-erasmus-fedec

Salut à tous ! Ca va faire maintenant 5 mois que je suis rentrée de mon séjour Erasmus et je voudrais aujourd ´hui de cette experience . J´ai mis du temps à en parler parce qu´apres mon retour j´ai eu une grosse déprime post Erasmus accompagné d´une rupture amoureuse difficile et par conséquent je ne savais pas comment en parler correctement ni comment mettre des mots sur cette experience qu´il serait impossible de décrire fidelement tellement elle a surpassé toute mes esperances.

Je suis partie a Saragosse peu de temps apres mon retour de Grece où j´avais travaillé pendant presque deux mois du coup je n´ai pas eu une séparation trop brusque avec ma famille. Au debut mon sejour a tres mal commencé parce que la proprio qui devait me reserver une chambre ne l´a pas fait car elle a choisi de la donner le jours meme de mon arrivée à une espagnole qui avait proposé de payer plus. Pas cool ! Donc j´etais une peu degoutée surtout parce qe cette femme m´avait fait promettre de prendre la chambre parce qu´elle me l´a reservée mais bon ce n´est pas moi qui ai finalment manqué d´honneté .

J ai donc passé deux jours dans un hotel pas trop cher parce que les auberges de jeunesse etaient pleines . Du coup je vous conseille de lire le lien suivant où je vous conseille ce qu´il faut faire avant de partir pour ne pas se retrouver dans la situation où je me suis trouvée.

ICI =>

J´ai finalement trouvé un appartement pas loin du centre ville mais un loin eloigné de l université qui etait tres bien . En fait j´ai ete toute seule pendant deux mois dans l appartement parce que la fille de la proprio avec qui je devais etre en coloc avait des problemes . Ce que je ne savais pas ( parce que sa mere ne me l avais pas dit ) c est qu elle avait des problemes de boulimies , donc un mois avant qu elle n arrive mes courses se reduisaient à une vitesse folle sans que je sache pourquoi et puis ar la suite se ne sont pas seulement mes courses mais ausssi mes vetements . Bref j´ai realisé tres vite apres son arrivée dans l appart ce qu´il se passait . En fait ma coloc n´avait pas seulement des problemes de boulimies . Je comprends que chacun a des problemes elle ne me parlait jamais , elle laissait son linge sale dans la salle de bains et son vomi dans les toilettes , ne nettoyait rien ( a savoir que dans une coloc il y a souvent ce qui font tout et ce qui ne font rien et malheureusement a part faire le menage tous ensemble il n y a pas d autres solutions ) , vider le frigo et me piquait mes vetements ( et sous vetements ) . La situation est devenu tres vite ingerable et j en ai parlé a sa mere qui a dans un premier temps poser un cadena de jardin a ma porte puis qui a decidé d emmenager dans l appartement avec nous . Alors le qu elle emmenage ne ma pas deranger car on s entendait tres bien mais j ai tres vite compris qu elle couvrait un peu les betises de sa gamine et je ne me suis plus sentie en confiance avec elle donc j ´ai demmenagé .

Pour ma seconde coloc je vivais pres de la fac avec deux espgnoles et une coreenne . Tout c est tres bien passé , ça a ete un soulagement de partir le matin sans avoir a fermer sa porte a cle et retrouver a manger dans le frigo le soir en plus je vivais juste a coté de chez mes amis et de chez mon petit espagnol.

Pour ce qui est de la vie espagnole il faut savoir que les espagnols vivent la nuit , autant on ne voit personne la pres midi dans les rue autant le soir ça grouille et il y a du monde dehors jusqu a tard . On dejeune à 15 h et on dine a 21h30 et les espagnols trouvent tres bizzare que l on mange plus tot . Du coup je suis beaucoup sortie le soir ,ce qui n etait pas dans mes habitudes à l epoque ( je parlerai un autres jours des bonnes adresses à Saragosse ou`l on peut sortir) et j ´ai vecu mes meilleurs moment erasmus à l occasion de ces sorties internationales avec les autres etudiants etrangers mais aussi les etudiants espagnols .

Les espagnols dans l ensemble sont vraiment des gens adorables, certains français qui sont alle en Espagne pensent souvent qu´ils sont grossiers parce qu ils bousculent sans dire pardon mais il faut savoir que la notion de politesse n est pas la meme qu´en France . Ici la politesse c´est mettre une distance entre les autres et soi parce qu´on ne les connait pas et qu une proximité trop rapide serait mal venue . La bas la politesse sert a mettre l autre a l aise et la proximité est la bienvenue , autrement dit si vous bousculez un peu un espagnol il semblerait d apres ce que j ai vue qu il ne va pas tendre l oreille comme le ferait un français pour savoir si vous avez dit pardon ou pas , ce n est pas important. Je me souviens que la premier fois que je suis sortie avec des espagnols se que j ai vue c est qu ils n etaient pas intimidés comme on peut l etre quand on ne connait pas quelqu un , enfait ils vous parlent directement comme si vous etiez amis depuis longtemps et j´ai trouvé ça juste génial .

Je parlerai plus tard de mon retour en France mais durant cette experience je ne suis pas seulement tombée amoureuse du pays , de sa culture et de ces fetes mais j ai eu aussi un gros coup de coeur pour les espagnols et je me suis vraiment sentie chez moi ce qui m´a poussé à me demandé comment je me sentais vraiment en France .

Au niveau du systeme universitaire c´est un peu differend la bas qu en France . Les profs sont tres proches des etudiants , rare sont les cas ou ils vous font sentir que vous etes inferieur parce que vous etes etudiants , il y a vraiment une relation d egalité ce qui est aussi interessant parce que ça m´a donné une autre vision du prof de faculté autre que celle que l on peut avoir en France .

La bas les profs corrigent les copies et affichent les notes sur un tableau ou sur l ent ce qui fait que les notes ,ne passant qu apres aux secretariat , soit diffusée plus tot qu en France , du coup on a ses notes petit à petit pendant la semaine d examen et l on a pas besoin d attendre preesque deux mois pour les avoir . Le coté plus negatif c est que validé en Espagne et plus difficile que valider en France car la plupart des profs la bas notent plus severement et ce qui est demandé est different de ce que l on peut attendre de nous en France .

Mon annee Erasmus a ete vraiment super , il y a eu tellement de bonnes choses qui me sont arrivée comme les liens et les rencontrent que l on fait avec des gens qui viennent d un peu partout , qui partage comme vous une passion pour l´autre , pour l etranger et pour la decouverte et on fait des choses que l on n aurait jamais faites chez nous . J ai vraiment changé suite a ce sejour , j ai grandi et je pense que si les universités se rendait compte de ce qu elles offrent vraiment a leur etudiants en les laissant partir à l etranger je pense qu ´elles hesiteraient moins à les faire partir . Mes années à la fac d´Aix Marseille ont ete les annees ou j ai ete le plus desesperée et stressée de ma vie mais si je n avais pas vécu tout ça il n y aurait pas eu cet Erasmus , alors peut etre qu il y en aurait eu un autre mais celui de Saragosse valait la peine de souffrir et je n´oublie pas que je suis partie avec cette université.

Posté par nanou1594 à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 novembre 2017

Mon avis post licence LLCE trilangue

kkkSalut à tous ! Recement j´ai reçu un e mail de futurs étudiants et ça m´a fait plaisir de voir tout ces gens pleins d´espoir et de reves .Dans les réponses que j´ai donné j´ai fait part de mon avis post Licence qui est peut etre un peu different que celui que j´ai donné au début .

Tout d ´abord je continue de penser que le traitement donné aux etudiants n´est pas normal dans le sens où il manque selon moins le coté humain. Avoir des secretaires qui vous envoie bouler ou qui ne prennent pas au serieux des erreurs administratives est frustrant , avoir des professeurs qui ne vous parlent pas de ce qui vous attend ou qui se permettent de remettre en question votre place à l université alors qu´ils ne vous ont jamais adressé la parole pour savoir pourquoi vous voulez etre la , d´ou vous venez et quel parcours vous voulez emprunter par la suite ça me parait inadmissible . Je pense , peut etre ai je une vision idealisée du metier de prof , que le role d un enseignant c´est de pousser l´autre a se surpasser , c´est savoir transmettre un savoir , c est vouloir encourager l autre a se cultiver parce que c´est un outil important . Selon moi un prof qui dit a ses etudiants qu´ils ne valent rien et tout simplement un mauvais prof qui est influencé par son experience d etudiant rabaissé et qui renvoie ses frustrations sur ses etudiants .

Ce que je voudrai dire aux étudiants c´est que vous aurez forcement parmis vos professeurs de fac au moins un enseignant qui se disposé à discuter avec vous de vos projets et de vous dire en toute objectivité ce que vous devez faire . Peut etre qu il ne vous dira pas ce que vous voudrez , on n´a jamais envie d´entendre un profe dire je crois qu il faut que tu retape mais , lorsque vous voyez que c est un prof qui s est entretenu avec vous , qui vous dit , il vos mieux que tu retape parce que c´est mieux pour toi , parce que tu peux realiser ton reve avec plus de travail que tu n´en a prevue mais tu peux le faire c´est quand meme reconfortant et c est tres different que d´entendre quelqu un qui ne vous connait pas et qui vous dit a vous et votre classe que vous n´avez pas le niveau ,que vous allez tous retaper et qu´il allait faire en sorte qu´il n y ai pas de compensation .

Si je devais conseiller les futurs nouveaux etudiants et peut etre meme les autres etudiants qui sont dans une periode de desespoir je voudrais leur dire de tenir bon . La licence trialangue pourrait etre une tres bonne licence , cest deja une bonne licence en theorie mais il faut croire en les etudiants et ils feront des choses grandioses parce qu´ils ont la motivations de se preparer un bel avenir . Un etudiant malgré le fait d´avoir une vie plus ou moins stable et un paquet de reves et je crois qu´il faut certe lui dire la verité de la vie mais aussi l´aider à reliser ces reves . Si à Aix on croyait plus en eux ils feraient encore mieux , mais si on les cassent et on les tassent dans une classe ou il n y pas assez de chaise pour tout le monde ça peut etre decourageant etil ne faut les en blamer .

En trilangue le programme forme bien , on peut aimer ou pas le programme mais il faut dire que le programme est prevue pour vous permettre d allez dans plein de master . Alors est ce que je regrette d´etre allée en trilangue ? Non , je regrette un peu d etre allée à AIx mais pas en trilangue et l un ne pouvant etre dissocié des autres je dirais que ça valait le coup de m´en prendre plein la gueule . J´ai vecu des moment de grand desespoir mais à coté j´ai une formation qui m´a offert un plus grand choix de master , j´ai etudié ce que j´aimais , j´ai appris à m´endurcir et à envoyer bouler ceux qui ne me respectaient pas peut importe leur statut , j´ai apppris à lacher prise et à ne pas me monter le bourrichon pour rien . En trilangue bien plus qu´apprendre tout court j ai appris à me battre ,et aussi emotionellement, et à croire en moi . Depassez , persistez ,prenez les cours et laissez les mauvaises remarques , vous vous connaissez mieux que quiconque .

Vous qui lisez ça ayez confiance en vous ! Vous avez tellement de valeur , vous n´entrez pas à la fac avec 0 connaissances , vous avez un bac , vous avez des experiences qui font que vous avez des reves , les reves c est tellement precieux dans cette societé où l on est toujours denigré et triste . Realisez vos reves ! J´ai vue tellement de personne qui ont renoncé et qui le regrette , si un prof vous casse c est qu il est mauvais alors ne vous sentez pas denigré au contraire transformez ça en force . Chaque fois qu un prof vous dira que vous n´avez pas votre place a la fac dites vous " si j ai ma place petit con et je vais te le montrer " et le jour ou vous aurez fini vous serez terriblement fiere de vous parce que vous aurez fermé leur claper à ceux qui ne croyez pas en vous et vous aurez la fierté de vous etre battu .

Vous avez le droit d avoir des moment de deprime où vous vous sentez perdu . c est normal on passe tous par la mais s´il vous plait ne laissez pas cet etat d´esprit devenir ce qui vous definira , definissez vous comme quelqu un qui reussira et vous reussirez .

Courage à chacun de vous et si vous avez besoin de soutient n´hesitez pas à me contacter .

A bientot !

Denzel Washington! NEVER GIVE UP!

 

Posté par nanou1594 à 21:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,